Théâtre contemporain
Ecriture contemporaine / Dramaturgie plurielle
La Création

C’est parfois cela : une sorte de langueur,
Aux oreilles l’horloge sonne à n’en plus finir ;
Au loin les roulements du tonnerre qui se meurt.
J’entends comme des voix inconnues et captives,
Comme des plaintes et des gémissements,
Un cercle mystérieux lentement se resserre, 
Mais dans ce gouffre de murmures et de sons
Un bruit s’élève qui domine tous les autres.
Et le silence autour est si irrémédiable,
Qu’on entend l’herbe pousser dans la forêt,
Le Mal rôder sur terre en portant sa besace…
Mais voilà que soudain on distingue des mots (…)

Anna Akmatova

Nos spectacles
Brume
« Brumes », c’est la voix d’une jeune fille qui fugue. Une échappée, les yeux embués. Juste avant, la porte de la voiture de sa mère s’ouvre, elle lui hurle de sortir. Des hurlements de plus, des hurlements de trop. BRUMES ne correspond pas à la fille dont<br /> sa mère rêvait. BRUMES ne correspondra jamais. Alors il faut partir. Elle part. Elle est prête à sauter les barrières et à errer dans les zones interdites. Une fugue immobile à grandes enjambées verbales.
Krim
Une femme s’adresse intimement au public. Elle questionne ses propres états de pulsions, passages à l’acte et autres fonctionnements « improbables ». Ceux qui, si le monde entier l’apprend, posent sur elle l’étiquette indélébile du monstre. Elle tisse son récit à partir d’histoires oniriques et réelles, fantasmées et vécues. Au cours de son cheminement, d’autres histoires que la sienne la traversent, celle de Mary Bell, une enfant meurtrière et celles de quelques mythes grecques…
Marina Tsvetaeva

Je sens que je vous dis trop, mais trop a toujours été la mesure de mon monde intérieur

Simone de Beauvoir

Je ne découvris la noire magie des mots que lorsqu’ils me mordirent au cœur.

Hélène Grimaud

Se souvenir c’est aussi inventer. La mémoire est l’art magique de la composition.

Anaïs Nin

Le monstre que je dois tuer chaque jour, c’est le réalisme. Le monstre qui m’attaque chaque jour, c’est la destruction. De ces duels sortent des transformations. Je dois transformer sans cesse la destruction en création.

Marguerite Duras

Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.