Sandrine Nicolas
Sandrine Nicolas
 

Comédienne de formation,

elle se consacre de plus en plus à l’écriture de ses propres projets. Auparavant hébergée par d’autres structure (Le Rideau à Sonnette, Inouie-Thierry Balasse),

depuis octobre 2016, elle est artiste associée à la compagnie Echos Tangibles.

 

 

Auteure, metteuse en scène et interprète

Ses dernières créations ÎlOt et CalypSo sont issues d’un diptyque sur la séparation.

ÎlOt, crée en janvier 2015 à l’Espace Germinal à Fosses (95) a été soutenu par la DRAC Île de France, Le Conseil Général du Val d’Oise, La Mairie de Paris, La Spedidam, les villes de Garges-les Gonesse, Goussainville et Cournon d’Auvergne.

CalypSo a finalisé sa création en octobre 2016, co-produit par la Compagnie Inouie-Thierry Balasse, et soutenue par le Centquatre-Paris et Le Pôle Culturel d’Alfortville.

Auparavant artiste associée au Rideau à Sonnette, où elle a participé en tant que co-auteure et interprète avec Hélène Seretti, à des projets pour la petite enfance (Petit’Ô, Cabinet de curiosités surréalistes à l’usage des tout-petits).

 

Parcours

Comédienne, elle suit les cours Claude Mathieu (art et techniques de l’acteur), puis complète sa formation par le chant et le kung-fu (ceinture noire 3ème dan).

Elle joue dans diverses mises en scène de textes classiques et contemporains dont « A3 » de Barry Hall et « Le chemin du Serpent » d’après Torgny Lindgren mis en scène par Marc Toupence, directeur du Théâtre du Pilier à Belfort, et participe à plusieurs créations dont « Le Gardien de Cailloux » de/par Sylvie Montlahuc et « Mange-moi » de Nathalie Papin mis en scène par Dominique Lurcel.

Attirée par les nouvelles formes d’écriture, elle a été auteure et interprète dans « Le Mur du son » conçu par Thierry Balasse (Compagnie Inouie). Elle a adapté et joué dans « La Brûlure sur la Joue » d’après un récit de Marina Tsvetaeva, (mis en scène par Sylvie Montlahuc) et joué dans une première version de « Seul Richard » (opéra/vidéo conçu par Thierry Fournier d’après William Shakespeare).

Elle réalise diverses performances pour des artistes contemporains dont Juliette Fontaine, artiste et codirectrice du CAPA d’Aubervilliers avec laquelle elle continue de collaborer.

 

Autres expériences

Au cinéma, elle a tourné, entre autres, sous la direction de Jérôme Enrico (« Prise au piège »), Sébastien Bailly (« Si les étoiles exaucent nos voeux »), Jean Hubert (« The Retake», Rijksakademie), Pascal Toutain (« Paracétamol » et « Des mots »), Tiburce (« Juste après les larmes » projeté en décembre 2016 et Janvier 2017 au Saint-André-des-Arts). Elle a aussi été chroniqueuse dans l’émission radiophonique de cinéma « Obliques » animée par Pierre Gaffié.

Elle a fait partie, pendant plus de 10 ans, de l’équipe artistique du Théâtre-École du Damier au Mée-sur-Seine (77) où elle a mis en scène des adultes amateurs.

Elle anime régulièrement des ateliers d’écriture autour de ses projets pour un public adulte et scolaire.

 

 

 
projets
0 Comments 10153 VIEWS
0 Comments 604 VIEWS