Léone, une histoire à poils !

Création Novembre 2023

 3 novembre à 14h30 à la cave Argenteuil- sortie de résidence
10 novembre 10h30 à l’école Langevin à Argenteuil pour une classe de CM1/CM2 CRÉATION

Un spectacle tout public à partir de 9 ans
inspiré du cabaret drag

Un récit sur l’audace écrit et imaginé par Sandrine Nicolas d’après l’histoire vraie de Clémentine Delait
Avec Adèle Bachet

Le projet

Léone est un être mi-femme, mi-cerf à l’allure d’une créature mythologique et burlesque.
Elle débarque dans la classe, haut perchée avec sa coiffe aux bois de cerfs et sa guitare en bandoulière. Elle vient nous parler d’audace à travers sa propre histoire et celle, incroyable, de Clémentine Delait.

Clémentine Delait, dite, la femme à barbe, dès l’instant où elle a assumé sa pilosité extraordinaire qui faisait d’elle une drôle de dame, vit le monde s’ouvrir à elle jusqu’à devenir une vedette si ce n’est, un exemple.

« Léone, une histoire à poils ! », est le récit « audacieux » que nous livre Leone. Elle entrecoupera son histoire de chansons réalistes tirées notamment du répertoire de Fréhel. Léone sera jouée par une comédienne, musicienne et chanteuse, Adèle Bachet.

Les thématiques

« Mon envie est d’aborder, à travers un personnage truculent à la fantaisie baroque, le sujet de l’audace. Pourquoi est-ce si difficile d’assumer nos différences, nos singularités, nos particularités ? Cela aborde, en creux le thème du jugement. Pourquoi juge-t-on ce qu’on ne reconnaît pas ? Pourquoi a-t-on si peur du regard des autres ? Pourquoi est-ce si compliqué d’assumer nos différences au sein d’un groupe et même auprès de nos ami.es ? »
Sandrine Nicolas

Les chansons interprétées voix et guitare

Le fils de la femme poisson par Fréhel (Paroliers : Alexandre Siniavine / Charles Trenet / Laurent Hess

La môme Catch Catch Fréhel (Paroliers : Maurice (Maurice Vanderhaeghen) Vandair / Maurice Alexander)

La femme à Barbe de Marcelle Bordas (Paroles: Elie Frébault, musique: Paul Blaquière, 1935)

Halleluya ( version de Leonard Cohen).

Une résidence in situ

Une résidence d’écriture in situ dans une classe de CM2 / 6ème ou 5ème :

L’autrice et metteuse en scène Sandrine Nicolas – Cie Echos Tangibles, a écrit en partie son texte dans une classe de CM1/CM2. Elle a pensé ce temps d’immerssion en deux temps : Un temps où elle mène des ateliers d’écriture créative sur les thématiques du projet et un temps où elle est en immersion, s’inspirant de la vie de la classe/ du groupe pour son travail d’écriture.

Au cours des ateliers d’écriture, l’idée est de guider les élèves vers leur propre « récit audacieux ». On aborde les questions du jugement et de l’audace au sein du groupe : Qu’est-ce que s’affirmer ? Qu’est-ce qu’assumer ses différences ? Pourquoi certaines choses étonnantes ne choquent personnes alors que d’autres, oui ? Que serait une société sans jugement ? Est-ce possible ? Que racontent sur nous nos jugements ? Que nous transmettent les gens audacieux ? Qu’est-ce que c’est qu’être audacieux ?

Production

Production : Echos Tangibles avec le soutien du Figuier Blanc.
La création de ce spectacle a été faite dans le cadre de la résidence de la compagnie Echos Tangibles à Argenteuil en partenariat avec Le Figuier Blanc, la Drac Île de France, la Région Île de France et la ville d’Argenteuil.